Discours de Montalembert, devant la Chambre des Pairs, lors du procès contre l’école qu’il a ouvert sans autorisation

"Ils vous disent : “Votre Université nous a toujours pesé et nous pèse aujourd’hui plus que jamais. Elle opprime nos consciences, elle compromet la foi de nos enfans. Nous nous retirons d’elle; nous la renions, nous la maudissons.....Elle accapare à son profit l’enseignement religieux que nos enfans pouvaient recevoir de la main de leurs évêques; elle persécute les écoles ecclésiastiques qui existent; elle en a ruiné beaucoup.....Le doute contagieux, l’impiété froide et tenace ne règnent-ils pas sur toutes ces jeunes âmes qu’elle prétend instruire? Ne sont-elles pas toutes ou souillées, ou pétrifiées ou glacées?....Nous vous redemandons nos enfans, nous vous redemandons leur honneur, leur pureté, leur foi, leur vertu."

Montalembert dans Textes historiques, Chaulanges, Ed Delagrave