La fête de Pyéné

Ol avé lieu le permieu dimanche d'aou coum astour .

Y'avé dé courses de chvaou, dé courses de labour, ça té la pu côtée pasque lé gens cneussaing tout l'monde. Le champ d'courses té du keté de St Riveu, par der l'écomarché . Lé gens n'avaing point d'chvaou d'course mains dé chvaou d'labour . Y'en avé eune dizaïne tcheuque fa, ça té tourjou lé mémes . On lé cneussé ben, ça té lé j'ments qui couraing lé mieux .

On allé déjà lés entrainer lé jou d'avant, histouére d's'amuser un p'tit coum ça . N'y avé pas d'selle ,on monté à cru souvent . Lé pu modernes n'avaing ieune mains lés aout' pas . On metté eune sangue et eune couverture sur l'dos du chva et éla marché d' méme .

Y'avé un prix . I dounaing dé sous, ça n'té point si mal que ça ...

Le champ d'courses té à la "maladrie" sur la route de Langourla, sur la route de la Sauvagère, au "ciel" que ça s'app'lé le terrain, ça té dé gens qui prétaing lou kyos coum' ça ...

Y'avé tcheuques chvaou d'sang qui venaing mains preusque pas . Quand y'en avé quat' ou cinq'... y'avé un euquarisseur qu'y avé un chva d' course... mains ça té dé vieux chvaou .

Eune anneï, y'avé z'aeu lé dragons qu'avaing deuscendu . Y'avé dé dragons à Dinan, dé militaires... La cavalerie ... Lé sous-officiers s'déplaçaing . I v'naing wo lé chvaou de l'armeu, ça té dé courses de ha ... qu' y avé, ça animé un p'tit, ça té déjà mieux, auterment pour la féte, y'avé le lundi, ça té dé jeux pour lé garçailles. Y'en avé pusieur. Y'avé l'mat d'cocaïgne parem.

L'mât d'cocaïgne

Ela té dans l'haout du bourg, à kété du ceumetieure . Y'avé un grand potiaou, on fesé un pertus dans la route, ça n'té point goudronné à l'eupoque, i metté un pieu d'arb' qui m'suré ben 5 mèt' dedans et dans l'haout i mettaing un lian d'futaï qui té accroché wo dé lots autour...i fallé grimper mains l'potiaou té lisse...ben ben lisse...i fallé grimper, decrocher un truc... ça n'té point évident tcheuque fa, t'eté arriver dans l'haout et berdaoudaou tu cheyé à bas.

En fesé dé courses à pié...

Casse pot

Y'avé casse-pot itou ...ça s'passé en face le bistrot sur la route de l'abbaye, en face cez Isabelle. I mettaing eune corde de travé d'la route à toua met' de haout ... et i'z accreuchaing dé veuilles pannes d'dans l'temps ... Dé vieux orceux en tére wo dé p'tites anses eyou qui mettaing l'lait ...Et dans lé pannes y'avé dé lots . I t' bandaing lé zieux et t' fésaing tourner pour te désorienter... I'z'avaing eune peurche et fallé lé casser.

Suivant la panne que tu cassé, y'avé un lot d'dans qui té valab'... d'aout ça té d'là farine que t' cheyé su la goule... Eune aneu, i'z avaing mins un marcaou quand i cassaing la panne é l'marcaou qui dégaigé ! Parfa l'gâ l'cassé, i mettaing d'là pisse d'dans. Ah le pauv' gâ qui rasserré ça... I n'té point heureux. Pour jouer, il n'falé point peyer, en fesé speuctac', en s'dévoué ...

La peiche dans la farine

On metté dés achtouères dans dé grandes péles en cuiv' et d'la farine dans l'fond . Lés zieux taing bandés et i fallé qu'ri lé pieuces wo ton nez dans la farine . T'arrivé a en attrappé ieune wo la bouche ... Tu n'avé pyen la goule, apreï i t'enveyé eune machineï d'iaou su la téte ...ça fesé d'la colle . La pompe té point laing, en s'passé la téte d'ssous pour s'léver .

La pompe teu preï d'la fontaïne, ol a été suprimeu .

Le gaouferoué

Y'avé un gaouferoué qui té pendu l'long d'un mur . I mettaing d'la grésse d'ssus toute neire, ça té épais , wo toutes sortes de ka d'dans, deux centimet' et i cutaing dé pieuces de mouna d'dans .

I mettaing lé mains der l'dos et i fallé qu'tu depatouilles wo ton nez à q'ri lé pieuces, tu té tout neir : ça té la distraction, ça fesé le monde ri !!! et ta, tu té benaise wo ta pieuce de vingt sous . Tant qu' y'avé dé volontaires, i r'mettaing eune pieuce, r'lissaing l'fricot... I' n'taing point trop r'gardant.

Lé courses en sac

Lé jeux d'palets

Lé jeux d'quilles

(Pour les grandes peursounes )

Y'avé point bel et ben d'fétes auterment, alors tout l'monde y allé ...

A la féte de Pyéné tôtes lé mésons taint erprésentées, ça té pu d'mille persounes vantyé mille cinq cents aou champ d'courses . En pu, coum ça té aou meï d'aou, y'avé dé gens du coin qui taing partis à Paris, dans tôtes lé mésons y'en avé . I prenaing lou congés pour le jou ... là . I 'zarrivaing tô pour la féte et le bal .

Les forains

Y'avé lé balançouères su la pyace : les casses-goules, just' à keté de l'éguise ... sous l's arb'. Ca té tout aou deubut ... O prenaing toute la pyace . Y'avé dé chaïnes, ça tourné, ça passé au ras dé maisons, ça lé frolaing à un met' du mur!

Y'avé lé tirs : tir à la carabine . I n'y avé pas trop de place

Y'avé dé forains, dé comédiens, tourjou lé mémes qui v'naing ...

Pi i' z'eu lé ch'nilles (montagnes russes) quand ça s'est modernisé un peu ... La route té barrée .

Y'avé un p'tit maneïge pour lé garçailles de l'aout' keté de l'eguise: dé chvaou d'boué !!

Dans le champ d'courses, y'avé dé forains qui vendaing dé bonbons, dé p'tits jouets pour lés éfants.

boutretour.jpg (2617 octets)