Pépé avë 10 ans en 1930....
J'en arë 13 en l'an 2000.

PRESENTATION DU GROUPE ET DU TRAVAIL :

Nous sommes un groupe de 27; 16 filles et 11 garçons. Nous sommes en classe de 5è et nous avons choisi l'option "gallo" parce que le gallo est la langue que l'on entend et que l'on parle avec nos parents et grands-parents. Seuls 4 de nos petits camarades ne sont pas gallésants : un est originaire de la bretagne bretonnante, un autre de Haute Vienne et 2 viennent du Portugal.

Nous habitons PLENEE-JUGON ou les communes environnantes.

Tout ce qui se rapporte à la culture de notre région nous intéresse. Aussi le projet lancé par le Rectorat tombe-t-il à point!

Nous avons établi une liste de sujets sur lesquels nous allons enquêter auprès de nos proches. Cette liste est loin d'être complète. Au hasard de notre travail de collectage, nous aborderons sans doute des sujets auxquels nous n'avions pas pensé; l'objectif étant de découvrir et de comprendre comment vivaient nos grands-parents quand ils avaient notre âge à une époque si différente de la nôtre. Nous allons partir à la recherche de nos racines : ne sait-on pas mieux où l'on va quand on sait d'où l'on vient?

D'où notre intérêt pour tout ce qui est du patrimoine, c'est à dire tout ce qui nous a été laissé par nos pères!

Pour nous aider à réaliser ce travail, l'encadrement pédagogique est assuré par Christine TROCHU, notre professeur de langue et cultures régionales et l'encadrement informatique par Nadine CRESPEL, initiatrice aux technologies de l'information et de la communication.

Au fait, savez-vous ce qu'est le gallo? C'est l'une des langues que l'on parle en Bretagne... La Bretagne, en effet, est un pays trilingue : on y parle le breton à l'Ouest, le gallo à l'Est et le français à l'Ouest et à l'Est. Voici une réalité linguistique parfois difficile à faire admettre... tant notre langue a été décriée, dévalorisée. Il suffit à ce sujet de vous rappeler quel est le terme le plus communément utilisé pour la nommer : le PATOIS... terme dépréciatif s'il en est... eh oui! Lisez plutôt la définition qu'en donne le Petit Robert :

Brrr!!! Une telle définition vous donne des frissons dans le dos, n'est-ce pas?

Pour finir, sachez aussi que c'est une langue d'origine romane issue du latin, tout comme sa cousine la langue française.

Diversité linguistique de la Bertaïgne:

Cliquez sur la carte pour avoir davantage d'explications...

IMPORTANT :

Au fil de nos pages, vous constaterez que la plupart de nos textes sont écrits en gallo : écrire le gallo n'est pas chose facile... nous n'avons pas d'académiciens pour décider de l'orthographe des mots! Aussi avons-nous saisi cette liberté qui ne rime pas toujours avec facilité et avons-nous fixé nos propres règles d'écriture.

Nous avons essayé de transcrire la langue telle que nous l'avons entendue auprès de nos informateurs. Nous avons parfois dû traduire certains témoignages lorsque ceux-ci nous parvenaient majoritairement ou partiellement en français. Aussi des variantes de prononciation peuvent-elles apparaître d'un récit à l'autre, ex: désinences en"é","eï" ou en "eu" selon les textes.

Qu'à cela ne tienne! Plus une langue offre de variantes, plus elle est riche, aussi n'avons-nous pas voulu uniformiser celle-ci! Cependant, malgré notre vigilance, quelques erreurs de frappe peuvent subsister... Ne nous en voulez pas!

Vous pourrez aussi noter les mots ou expressions que vous ne connaissez pas et en chercher une explication dans le lexique. Celui-ci n'est certainement pas complet. Nous y avons intégré essentiellement les mots qu'il nous semblait difficile de connaître ou reconnaître.

BOUNE VIRCOUET'RIE !