Chronologie

1762 - 1793

13 Octobre 1762 : Boishardy, fils d'Amateur Jérôme Sylvestre et
de dame
Marianne du Bosq de Quemby, est baptisé à Bréhand près
de
Moncontour.


17
Janvier 1776  :  Il entre à l'école royale militaire de Pontlevoy près de Blois, à 14 ans.

1778 : Il quitte l'école militaire.

Archives départementales des Côtes-d'Armor. 60 J.

1 Juillet 1780 : Il devient cadet gentilhomme au régiment du Royal Marine. Sa carrière va durer 12 ans.

18 Mai 1783 : Promu sous-lieutenant à Vienne, dans le Dauphiné.

1789 : Sa mère meurt. Il devient lieutenant la même année.

21 Avril 1792 : Certificat de présence au 60ème régiment d'infanterie française en garnison à La Rochelle.

9 Juillet 1792 A La Rochelle, il démissionne pour des raisons d'ordre privé ( sans doute  à cause d'une liaison sentimentale) la veille de son départ pour St Domingue.

Octobre 1792 : Les Directoires de Lamballe et de Guérande constatent son absence et le portent sur la liste des émigrés tout en confisquant ses biens (manoir du Boishardy, marais salants de Guérande)
16 Octobre 1792 : Prête serment de maintenir l'égalité et la liberté,
puis quitte
La Rochelle pour Bréhand, où il rejoint sa sœur Emilie.
18 Décembre 1792 : Levée de la confiscation de ses biens à Bréhand mais maintien pour G

rande où on le laisse sur la liste des émigrés.

21 Janvier 1793 : Exécution de Louis XVI.

21 Mars 1793 : Soulèvement survenu dans la commune de Pommeret à l'occasion du tirage au sort organisé pour la levée du contingent des 300 000 hommes.
23 Mars 1793 : C'est la prise d'armes de Bréhand, Boishardy entre

Archives départementales des Côtes-d'Armor. Série 3 P.

dans la contre-révolution.

26
Mars 1793 : Les Lamballais (bleus) prennent leur revanche. Boishardy disparaît pour 18 mois (Bréhand, dans la Lande du Gras etc.).

3 Avril 1793 : Son signalement est placardé.

30 Avril 1793 : Condamné à mort par contumace à Port-Brieuc.

Avril-Mai 1793 : Nouvelle confiscation de ses biens qui sont vendus au profit de la Nation.

Archives départementales des Côtes-d'Armor. 1 L 461.

Suite de la Chronologie