PECHE A LA COTE


UNE CAMPAGNE DE PECHE SUR LES COTES DE TERRE NEUVE



          Dès le début du XVI siècle, les marins partaient pêcher la morue sur les côtes de Terre Neuve.
Arrivés sur les côtes, ils s'installaient dans des cabanes et, pour se nourrir, ils cultivaient un lopin de terre.

          Ils pêchaient dans les chaloupes qu'ils emportaient en pièces détachées dans le navire et qu'ils montaient une fois sur terre. Elles pouvaient contenir jusqu'à sept hommes. Ils partaient du matin très tôt jusqu'au soir très tard.

          Les morues qu'ils pêchaient, ils les étalaient sur des grèves pour les faire sécher. Quand les morues étaient sèches, ils les entassaient dans la cale du navire et quand celle-ci était pleine, ils rentraient dans leur pays.

          Cette pêche a disparu car les Anglais n'étaient pas d'accord pour qu'ils s'installent sur leur terre, alors ils détruisaient leurs camps entre deux saisons. C'est ainsi que débuta la pêche au doris, sur les bancs de Terre Neuve, sans aller à terre.