LE COMMERCE DE LA  POMME DE TERRE


En 1779, la communauté de Lamballe acheta pour les diffuser 50 exemplaires de l'ouvrage du Sieur Parmentier.
Il s'agit vraisemblablement de faire plaisir à l'intendant par cet achat.

En 1782, le jeune Docteur Lavergne, agronome, s'installa à Lamballe.
Dès 1783, il cultiva la pomme de terre.
En 1789, il exposait dans un mémoire le résultat de ses expériences et la manière de cultiver ce nouveau légume.
Ce mémoire, sur l'ordre du Préfet des Côtes du Nord fut répandu dans les campagnes où les curés les lisaient au prône de leur messe.

De cette époque date la diffusion de la culture de la pomme de terre, d'abord dans le pays de Lamballe puis dans toute la région.

A la fin du XIXème siècle, le Penthièvre produisait une variété de pomme de terre peu fragile se conservant bien : "la chardonne", qui s'exporta de Dahouët pendant plusieurs dizaines d'années:
Dahouët, premier port d'exportation de la pomme de terre.

Les goélettes et les trois-mâts morutiers passaient de la pêche au cabotage et partaient pour le Portugal livrer leur chargement de patates.

Le chargement s'effectuait fin octobre, début novembre et les quais s'animaient alors.   

  Fours à chaux

  Le commerce des pommes de terre

  Le cabotage à la voile

  Le cabotage après la deuxième guerre mondiale