Au mois de mai ,les  pêcheurs avaient une ou  deux  semaines de repos à Reykjavik .Le bateau était carèné et réparé. Les marins pouvaient se laver et faire leur lessive dans les sources d'eau chaude. Ils faisaient aussi du troc avec les Islandais :des lignes de pêche,de l'alcool et des biscuits en échange de moufles à deux pouces, de plumes d'eider. Il leur est même arrivé de rapporter des vertèbres de baleine (on peut en voir au château de Bien - Assis ).
La deuxième pêche se  faisait à la côte ouest. C'était plus facile car ils pouvaient s'abriter dans les fjords.
Les Dahouëtins allaient régulièrement à Patreksfjordur pour chercher de l'eau douce qu'ils transportaient dans des barriques de 225L. Ils achetaient des moutons ou du boeuf pour manger autre chose que du lard.
Il leur arrivait de voler des moutons en liberté ou de tuer les femelles eiders à coups de bâton dans les nids.


Les Islandais n'aimaient pas cela car ils protégeaient ces canards.
Un ou deux fusils étaient toujours embarqués pour
aller chasser pendant cette dernière pêche .
Par exemple, le capitaine Français Lévêque de Dahouët est mort en rentrant de la chasse car son canot s'est chaviré.

Reykjavik
Aujourd'hui

Page
précédente