L'école d'autrefois

Sommaire

bureau.jpg (6476 octets)

chauffe.jpg (6879 octets)

Le bureau de bois est placé en hauteur sur une estrade pour que le maître, quand il est assis, puisse voir tous les enfants. Les exercices sont écrits d'avance sur les tableaux noirs tout en bois. Le maître fait lire la leçon de morale en montrant les mots avec une baguette. Sur l'armoire, on voit un globe terrestre, un boulier sur l'estrade et une bouteille d'encre sur l'étagère. La classe est chauffée par un poêle à bois ou à charbon. Sur les murs, il y a des cartes de France, des panneaux de syllabes et de sciences en carton épais. Dans les placards, se trouvent du matériel de sciences pour faire des expériences et des instruments de mesure.

repas.jpg (6913 octets)

habit.jpg (6033 octets)

Le repas vers 1930

Les enfants qui habitaient loin de l'école restaient déjeuner dans une auberge. On leur servait de la soupe aux légumes et au pain. Ensuite, ils mangeaient des tartines de pain beurré.

Les habits des écoliers vers 1930 - 1960

A l'école, les filles portaient souvent des tabliers bleus à carreaux bordés de croquet blanc. Les garçons portaient des blouses grises. Pour se protéger de la pluie, les enfants portaient des capes en tissu caoutchouté. Les cartables étaient en cuir ou en carton bouilli.

entre.jpg (8683 octets)

table.jpg (7163 octets)

La rentrée des classes le matin

Dès que le maître, en blouse grise, frappe dans ses mains, les enfants se mettent en rang par deux en silence.

Les enfants sont assis sur les bancs attachés à de longues tables à quatre places. Des encriers sont placés à droite dans des trous. Devant l'élève, il y a une rainure où on peut mettre le porte-plume et les crayons.

plume.jpg (5718 octets)

Les enfants trempent leur porte-plume dans l'encre et écrivent la phrase de morale et l'écriture. Ensuite, il font sécher l'encre avec un buvard.

L'école à Ploufragan

Extraits des délibérations du conseil municipal

Mai 1920

Le Conseil municipal demande aux enseignants de fournir la liste des élèves ayant manqué la classe illégalement.

Août 1921

Ouverture d'un cours d'enseignement post-agricole à l'école des garçons de novembre à mars.

Août 1923

Travaux dans l'école des garçons : cloison à réduire en hauteur pour laisser entrer plus de lumière et plus d'air pour l'hygiène.

Décembre 1926

Eclairage de la classe du directeur d'école

Mai 1930

Visite médicale obligatoire dans les écoles deux fois par an. Il est demandé à la commune d'acheter une bascule de type médical.

Octobre 1930

Demande de l'électrification de la classe de l'école des filles pour pouvoir y faire l'étude du soir.

Novembre 1934

La plantation d'arbres dans la cour de l'école des filles est refusé par le Conseil municipal, l'ombrage peut être nuisible à la santé des enfants.

Novembre 1938

Souhait d'un terrain de sport pour les écoles et demande d'utiliser le terrain de manœuvres.

Août 1943

Location des baraquements suite à la réquisition par les Allemands des écoles des filles et des garçons.

Juillet 1947

Subvention de 6000 F pour la création d'une bibliothèque dans les écoles du bourg et de Saint Hervé.

fleche2.gif (349 octets)

Sommaire