Pour visiter la ferme, cliquez sur la flèche

Retourner à la page d'accueil du site . . . . . . . Retourner à la page d'accueil du site . . . . . . . . Retourner à la page d'accueil du site . . . . . . . Retourner à la page d'accueil du site . . . . . . . Retourner à la page d'accueil du site . . . . . . . . Retourner à la page d'accueil du site . . . . . . . Retourner à la page d'accueil du site . . . . . . . . Retourner à la page d'accueil du site . . . . . . . Retourner à la page d'accueil du site . . . . . . . . Retourner à la page d'accueil du site . . . . . . . Retourner à la page d'accueil du site . . . . . . . Retourner à la page d'accueil du site . . . . . . . . Retourner à la page d'accueil du site . . . . . . . . Retourner à la page d'accueil du site . . . . . . . . Retourner à la page d'accueil du site . . . . . . . Retourner à la page d'accueil du site . . . . . . . Retourner à la page d'accueil du site. . . . . . .

Pour revenir au début de l'animation, cliquez sur la flèche  flg.gif (846 octets)

ima26.jpg (30198 octets) ima25.jpg (20733 octets) ima15.jpg (8614 octets) ima11.jpg (17922 octets) ima12.jpg (6387 octets) ima10.jpg (14667 octets) ima23.jpg (16181 octets) ima24.jpg (5409 octets) ima21.jpg (8323 octets) ima22.jpg (7131 octets) ima14.jpg (19045 octets) ima13.jpg (15216 octets) ima07.jpg (14554 octets) ima08.jpg (19626 octets) ima09.jpg (16208 octets) ima27.jpg (13617 octets) ima17.jpg (6224 octets) ima18.jpg (6287 octets) ima16.jpg (7265 octets) ima28.jpg (7982 octets) ima29.jpg (13156 octets)

En face de vous, voici une rangée de meubles bien cirés (ma tante les encautiquait le samedi soir
au cas où elle aurait de la visite le dimanche après-midi) :
- un lit clos
avec des rideaux,
- une horloge, une armoire, et
- un autre lit clos à ventaux coulissants -c'est le lit ma tante-
avec sa "maie" qui servait à la fois de coffre et d'escabeau (à une seul marche).

Ma tante a  conservé la " chomette" ( l' ancêtre du trotteur pour bébés)  dans laquelle mes oncles ont appris à marcher debout dans le trou de la planche en faisant des aller - retour d'un bout à l'autre.

A gauche, c'est la cheminée avec des ustensiles indispensables à la vie quotidienne de la famille :
- le nécessaire à galettes ( la galetière, le râteau -le rouable- pour étaler la pâte, la spatule -la tournette -pour retourner la galette, le râtelier -le raté- pour poser la galette cuite )
- le pot à café pour réchauffer devant les braises juste ce qu'il faut de café
- la cafetière en émail pour passer le café
- la marmite pour cuire la soupe,
- une maie à dossier et un petit banc -taboret- pour s'asseoir et se chauffer le soir à la veillée.                                  

                               

  

 

De l'autre côté de la cheminée, un lit de coin: c'est le mien quand je viens travailler chez ma tante Marie.
Voyez vous ce drôle de coussin recouvert d'un tissu fleuri ( le même que celui des rideaux ) sur le lit: c'est un édredon rempli de plumes, chaud et douillet.
Au mur sont accrochés des symboles religieux : un chapelet et un bénitier ( ma tante est très pieuse, l'un de ses fils est prêtre).
En face de la cheminée, dans le bas de la pièce se trouve le vaisselier où ma tante range sa vaisselle: quelques assiettes creuses ébréchées, un ou deux plats en faïence et des cuvettes en émail.

Maintenant suivez-moi dans le débarras - l'en-bas - On y range tous les ustensiles trop encombrants pour être dans la pièce principale:
- les casseroles en fonte et leurs couvercles
- la jatte à beurre en bois - le plat à beurre - et sa cuillère
- les pichets - cruches ou briques - à cidre et les bouteilles - touques - recouvertes d'osier qui servent à porter le cidre aux champs.
- Les plaques à repasser que l'on chauffe devant les braises.
Accroché au mur, le garde-manger avec un grillage très fin sur les trois côtés où ma tante conserve le beurre et la viande bouillie: c'est l'ancêtre du réfrigérateur.

Voici le panier en osier que ma tante emporte avec elle quand elle va à la foire à Saint-Méen.

Et pour finir, montons au grenier. C'est là qu'on ramasse le grain. L'hiver ça isole la maison du froid!
Voici les deux moulins qu'on trouve dans toutes les maisons:-
la moulin à blé noir ( le petit accroché à la poutre) indispensable pour obtenir la farine qui sert à faire les galettes
-le moulin à céréales ( le plus Gand sur trois pieds) pour moudre avoine, seigle, blé pour les animaux
Voyez aussi les tamis - sas - qui servent à séparer la farine des coques des céréales quand elles sont écrasées.
Ma tante range aussi les outils qui servent aux battages: le fléau, le râteau et la fourche.
Ils sont au sec et ne risquent pas de pourrir.