ETAPE 4 : LES CHEMINEES

La cheminée est monumentale : haute, elle est souvent étroite ; le tirage en était parfois problématique.

Photo 1

Photo 2

 

En fonction des époques, elle est conçue en même temps que la maison. Un détail est sur ce point révélateur : la hotte en terre s'organise aussi en levées, mêmes levées que celles du mur. Ceci montre bien que la cheminée et le pignon sont bâtis ensemble.

Photo 3

photo 4

Etablie au fond de la pièce, à droite de l'entrée (et à l'opposé de celle-ci pour des raisons de circulation d'air), contre le pignon, elle s'organise toujours sur le même plan, souvent modeste d'ailleurs : les jambages en pierres restent simples et s'avancent dans la pièce.

Ces pierres accueillent les corbelets en bois plus ou moins travaillés. Ces derniers soutiennent le manteau en chêne surmonté de la hotte. Il était souvent complété par une tablette de bois en guise d'étagère.

photo 5

III29.jpg (24275 octets)

photo 6

 

 

Le foyer est situé au niveau du sol ou à une hauteur de 40 cm de hauteur maximum. On pouvait prévoir des niches pour la conservation du sel ou de la cendre chaude (photo 1).

Les souches de cheminées nous renseignent sur l'époque de l'ouvrage et le niveau de richesse des personnes sans oublier le talent du tailleur de pierres (photos 7, 8 et 9) quoi de commun, en effet, entre une souche sculptée et une autre en "tout venant" (photo 10) ou en briques pleines! (photo 11)   

II23.jpg (17591 octets)

photo 7

II24.jpg (15069 octets)

photo 8

I12.jpg (19792 octets)

photo 9

croquis.JPG (129061 octets)

IV5.jpg (15170 octets)

photo 10

photo 11


Solin Levées Ouvertures Cheminées Poutres Charpentes