Ils travaillent dans des salles spéciales, les scriptoria, les manuscrits passant généralement entre plusieurs mains.

 L'écriture des lettres (la calligraphie) et la décoration (l'enluminure) sont confiées à différents copistes.