Au bord des falaises de Plouha, il n'y a plus que la lande  (genêts, ajoncs).

Cela n'a pas toujours été comme ça.

Auparavant, ces terres étaient cultivées : céréales, ajoncs,  genêts.

Si les céréales servaient à l'alimentation, l'ajonc servait à se réchauffer en le brûlant et le genêt était utilisé pour la litière et le fourrage des bêtes.