Avant 1970 , les terrains agricoles autour de Plouha étaient éparpillés et divisés en plusieurs parcelles de petites tailles.

   Cette organisation de l'espace agricole ne convenait plus à une agriculture intensive : les accès aux champs étaient difficiles, le passage d'engins agricoles de grande taille impossible et la culture de parcelles minuscules peu rentable.

   C'est pour ces raisons que Plouha, comme d'autres communes, a été remembrée.

   Aussi le paysage agricole actuel se partage entre des  parcelles agrandies dans lesquelles les haies et les talus ont disparu et un bocage toujours présent.

  
Bocage : paysage rural caractérisé par des champs clos de haies et des maisons dispersées.