.Légende du calvaire St Guénolé à Gulvain

Cette histoire se passe à Gulvain, un petit hameau paisible. Amdo, un jeune fermier sans histoires, passait devant la tombe de sa mère, nommée Guénolée, lorsqu'il entendit une voix caverneuse. Comme il était peureux, il s'enfuit à toutes jambes. Le soir, vers minuit, il revint au cimetière, une odeur de souffre et un nuage de fumée sortaient de la tombe de sa mère ; il s'en approcha. 

 

A travers le nuage, il vit le corps d'une femme qui semblait voler, et ce corps ressemblait étrangement à sa mère. Il resta d'abord pétrifié, puis, pour la deuxième fois il prit ses jambes à son cou. Il raconta toute l'histoire à un ami qui vînt avec lui au cimetière. 

 

Ils virent tous deux le nuage de fumée et sentirent l'odeur de souffre, ils entendirent la même voix caverneuse qui leur demandait de déterrer le corps de la mère et de le brûler. Après réflexion, ils décidèrent d'obéir aux ordres et ils brûlèrent ce qui restait du pauvre corps et enterrèrent les cendres au milieu du cimetière.

 

Le jeune homme, qui aimait tendrement sa mère, y fit dresser un calvaire. Il l'appela le calvaire de St Guénolé.

 

Légende imaginée par Léna D..