la quévaise
Accueil Remonter

 

Accueil
historique
la vie dans l'abbaye
l'eau
l'église abbatiale
La salle capitulaire
quelques légendes

    Au début de leur installation, les moines exploitaient directement les terres. Puis, pour défricher, ils cherchèrent à attirer des gens.

    Les moines instaurèrent alors un mode de tenure : "la quévaise". Ils proposaient aux paysans défricheurs l'emplacement d'une maison, d'un courtil et d'une petite étendue de terre contre le paiement d'une rente annuelle, une partie en argent, une partie en nature.

Le droit de propriété était partagé entre le seigneur et le tenancier.
Le tenancier perdait sa tenure s'il l'avait abandonné plus d'un an.
Le plus jeune des enfants en héritait.

Les possessions des moines du Relec s'étendaient sur vingt et une paroisses de Cornouaille mais débordaient en Trégor et en Léon.

Les biens étaient regroupés en quatre membres (chacun formait une seigneurie) : celui du Relecq, comportait une étendue entourée d'un mur appelé le "grand parc".