SAINT PAUL

La chapelle de Saint Paul est celle qui a  été réhabilitée en premier  dans la commune. Il y a 25 ans, un comité de sauvegarde se démena pour recueillir des subsides afin de redonner vie à cet édifice de la fin du 15ème siècle. Rénovée de fond en comble, cette chapelle date de la fin du 15è siècle. Elle se trouvait jusqu’en 1898 dans un champ. Le propriétaire du champ vendit un petit espace autour de la chapelle pour que la procession puisse en faire le tour. Dans  les temps plus reculés, cette chapelle aurait dépendu de l’abbaye de Saint-Maurice

LA CHAPELLE DE St PAUL. La chapelle rectangulaire au chevet plat est située en bordure de l’Isole.La maçonnerie est en partie granit et tuffeau (roche calcaire à grains de quartz et de mica très friable).

 

 Le portail intérieur en anse de panier conserve son caractère primitif et s’ouvre sur une nef aveugle. Le clocher, qui incline fortement vers l’ouest, est monté au 17ème siècle. Des aménagements complémentaires sont apportés au début du 17ème siècle, afin d’améliorer l’éclairage de l’édifice par le percement dans le chœur de trois fenêtres ogivales à meneaux. Non loin de la, l’entrée du village de Crénorien est marquée par une stèle gauloise basse percée d’une cupule sommitale.

Une mention mise à l'envers au bas de la maîtresse vitre au pignon Est porte la date l'an 1567, plus au dessus de chaque côte deux têtes en relief, de même que sur la pierre en corniche a l'est du mur Nord.

 

Mobilier

 

Statues - en pierre polychrome : Vierge Mère, XVè siècle (C), Saint Jean-Baptiste, XViè siècle (C), Saint Pierre, XVIè siècle (C), Saint Paul, XVIÈ siècle, Saint Jean l'Évangéliste, XVIè siècle (C), Saint Luc XVIÈ siècle (C) Saint Barthélémy, XVIè siècle (C), Saint Urbain XVè-XVIè siècle (C);

       - en bois polychrome : Christ en croix sur la poutre de gloire,

XVilè siècle, autre Crucifix, XVIIIè siècle, Vierge à l'enfant, du même atelier que la statue de Cadol en Melgven.

Saint Jean tient dans sa main un calice comme à la Chapelle de Saint Jean, Saint Paul porte l'épée de son martyre et tous les évangélistes ont une banderole ou phylactère déployé mentionnant leur nom, dans certaines églises cette banderole porte gravée ou peint, le texte du Credo réparti en douze versets, de Credo in unum Deum (Pierre) à Vitam eternam (Mathias)..

 

 

Une idée de promenade, la chapelle de Saint Paul, blottie au fond d'un vallon à deux pas de l'Isole nonchalante.

Pardon : le dernier dimanche de juin

Saint PAUL (l'apôtre)

Fin du 17ème siècle. Granit, polychrome. (H :135cm). Chapelle de St Paul.

Saint Paul tient de la main droite une longue épée appuyée contre sa poitrine, et il présente de la main de la main gauche un phylactère, dont l’inscription latine signifie " Saint Paul, priez pour nous " Cette statue, placée au sol à droite à droite de l’autel, fait partie d’un ensemble de sept statues de même facture. La similitude des attitudes, des vêtements, des coloris, du matériau et de la taille en plat du dos évoque une série d’apôtres conçue pour la façade d’une église. Cette série pourrait provenir du porche de l’église de Scaër, daté du 15ème siècle et démoli en 1892. La tradition orale des habitants de Crénorien rapporte d’ailleurs que ces statues ont été mises en place à la fin du 19ème siècle.