SAINTE CANDIDE

 

Sainte Candide que l'on n'hésite pas à identifier avec SAINTE NENNOK-GUNGUSTLE, fille de BROCAN, prince Gallois, après avoir été élevée chrétiennement, quitta avec l'autorisa­tion de ses parents la Grande Bretagne et vint aborder en Ar­morique, vers l'an 445.

 

Elle s'établit à l'endroit ou est aujourd'hui la paroisse de PLOEMEUR, près de LORIENT et fonda un Monastère en ce lieu désert qui lui avait donné le Prince ERECH, Comte de VANNES.  Sainte NENNOK mourut le 4 juin 467, selon Albert LE GRAND ou 86 d'après le Chanoine GARABY, dans le Monastère qu'elle avait fondé.

 

SAINT ALAIN

 

Sur le compte de SAINT ALAIN, on en signale deux l'un qui fut évêque de QUIMPER au VIIO siècle.

L'autre Bienheureux ALAIN de la Roche, né en Bretagne vers 1428 (Van den Clip) entre chez les Dominicains de DINAN (Côtes d'Armor).  Promoteur de la dévotion mariale du Rosaire (Chapelet), il meurt à ZWOLE (Hollande) le 8 Septembre 1475. (Omer)

 

 

Rectangle à coins arrondis: Retour