n’avait pas vu le piège sur le sol.
- Merci Bidouric, tu m’as sauvée. Regarde nous sommes sur la bonne piste, voici une des écailles de mon doudou.  
   Ils marchent encore, et encore et trouvent une autre écaille. Ils lèvent la tête et voient une grille. La main magique soulève la grille; ils montent et trouvent une autre écaille.
   - Ouf dit Bidouric, il était temps qu’on sorte, les murs
Mona et Bidouric sur la route
 

page précédente
retour au début
page suivante