et transforme le goéland en doudou-goéland.
  Mona et Bidouric rentrent chez Mona avec les deux doudous.
- Kénavo, dit Bidouric, tu n’as plus besoin de moi maintenant, je retourne d'où je viens mais tu sais où me trouver.
La tour Tanguy
page précédente
retour au début
 

MONA ET BIDOURIC
CONTRE
LA GOELAND SANS PATTE

écrit et illustré par les grandes sections de l'école Immaculée
BREST