Traditions et Légendes

Sans insister sur sa place dans la tradition celtique (cérémonie de la cueillette, le sixième jour de la lune d'hiver), on notera que le gui est une des rares plantes "sacrées" qui ne fut pas christianisée. Dans la mythologie grecque, Persèphone(reine des enfers) se servait d'un rameau de gui pour ouvrir les portes de l'enfer où elle allait rejoindre Hadès, son mari, chaque hiver. Dans l'Enéide de Virgile, la sybille de Cumes s'adresse ainsi à Enée(héros troyen): "va tout d'abord chercher le rameau d'or -le gui-, sinon le gardien ne te laissera pas entrer".

Retour à la notice