PLANTES TINCTORIALES

Jusqu'au XIX siècle, les teintures étaient directement extraites de substances naturelles: minérales, animales et végétales. Si l'on s'arrête aux trois couleurs primaires et aux plantes sauvages de notre sol, on citera la Garance voyageuse (si commune en Côte d'Emeraude) pour la couleur rouge tirée de sa racine; le Pastel des teinturiers pour le bleu indigo; le Réséda des teinturiers ou Gaude pour le jaune.


Retour à la notice de la Gaude