2e Voyage

 

19 mai 1935 Jacques Cartier part de Saint-Malo avec 3 bateaux: la Grande Hermine, la Petite Hermine et l'Emérillon
26 juillet Les 3 bateaux arrivent au Havre de Blanc-Sablon
9 août Jacques Cartier arrive dans la baie du Saint-Laurent
13 août Jacques Cartier apprend de la bouche d'un sauvage que Anticosti est une île
15 août Il y accoste et la rebaptise "L'île de l'Assomption"
19 août Les 3 bateaux entrent dans l'archipel des Sept-îles ou Iles-rondes
24 août Ils remontent le Saint-Laurent jusqu'aux îlots Saint-Jean
6 septembre Jacques Cartier découvre une île qu'il baptise "Ile de Coude"
16 septembre Jacques Cartier fait ancrer la Grande Hermine et la Petite Hermine dans le Havre de Sainte-croix alors qu'il laisse l'Emérillon dans la rade
19 septembre Jacques Cartier part pour Hochelaga avec l'Emérillon et une partie de son équipage
28 septembre Ils arrivent au lac Saint-Pierre
2 octobre Jacques Cartier atteint le but de ce mini-voyage: Hochelaga
7 octobre Jacques Cartier fait ériger une croix au confluent du Saint-Laurent de la rivière Fouez
11 octobre L'Emerillon et son équipage rentrent au Havre Sainte-Coix pour hiverner
Hiver 1535-1536 Durant l'hiver, l'expédition est frappée de scorbut, et environ une trentaine d'hommes meurent. Le reste sera sauver de la mort par une médecine indienne que les sauvages ont proposés à Jacques Cartier. En raison de ces pertes, il est obligé de laisser la Petite Hermine sur place et de continuer son voyage avec 80 hommes répartis sur les 2 bateaux restants
6 mai 1536 Les 2 navires restant, la Grande Hermine et l'Emérillon, appareillent du Havre de Sainte-Croix
21 mai Jacques Cartier passe pour la première fois au sud de l'île de l'Asomption. Longeant Honguedo ( baie de Gaspé ), il se dirige vers l'île de Brian et y reste jusqu'au 1 juin
3 juin Jacques Cartier arrive au sud-est de Terre-Neuve, et en prouve ainsi l'insularité
16 juillet Les 2 bateaux arrivent à Saint-Malo quelques 14 mois après leur départ

Carte du deuxième voyage