Le 1er janvier 1964, madame VUILLEMIN cesse son activité pour raison de santé.

C'est sous la forme de SARL CHABICHOU que fut reprise  la maison. Monsieur COUDE en prend la direction. A cette date, la société emploie 14 personnes.

Le nombre des ouvrières augmente et la société se trouve dans l'obligation de faire construire de nouveaux locaux.

En 1965 l'usine s'implante route de Beauvais, dans la zone industrielle de Vitré. La société emploie alors 70 personnes.

En avril 1969, la SARL CHABICHOU devint la société anonyme COUDEMAILLE.

Les conditions de travail ont beaucoup évolué, des machines ultra-modernes commandées par ordinateur remplacent maintenant les anciens métiers.

Après plusieurs années de service dans la maison Chabichou puis chez Coudémaille, madame Bobinet nous fait part de ses souvenirs...

« J'ai commencé à travailler au sein de l'entreprise CHABICHOU à l'âge de 14 ans en 1952. »

« Je travaillais sur des machines à main (pression par bras) et tous les dessins et les diminutions étaient faits à la main. Le tissu était  fait de A à Z. »
« Par la suite, les "Cottones" ont remplacés les métiers à mains : ce sont des machines rectilignes à commande électromécanique qui descendent automatiquement des panneaux de tricot : on appelle ça le "coupé-cousu". Ces machines coupent les panneaux de tissu selon différentes tailles. »

Maintenant, ce sont des machines à commande électronique.


Le patrimoine du
bocage vitréen

Le tricot jusqu'au 20ème siècle

Souvenirs de tricoteuse

La petite histoire de Coudémaille


3 Jusqu'en 1950

3 De 1950 à aujourd'hui

Aujourd'hui, COUDEMAILLE est spécialisée dans l'habillement pour enfants : 85% de sa production est destinée à la France et 15% à l'exportation aux quatre coins du monde.

Actuellement, la société emploie 360 personnes et possède 33 réseaux de magasins.