Un gars qui avait fini son temps comme soldat revenait par les bois. Si les années de service avaient été longues, longues aussi étaient la route et la nuit, épaisse était la forêt que notre homme devait traverser.

Il aperçut cependant une lueur dans l'obscurité et décida de s'approcher. Il arriva alors près d'un feu où rôtissait un mouton dont la cuisson était surveillée par un loup, une fourmi et un oiseau de mer.

Le soldat qui était courageux ne broncha pas et vint se chauffer un moment près du feu.

Alors qu'il allait de nouveau disparaître dans la nuit, la fourmi dit à ses deux compagnons qu'ils avaient eu tort de ne pas demander au soldat de partager le mouton pour eux. Ils décidèrent donc de le rappeler et, au moment de servir le mouton, le soldat donna la tête à la fourmi, le corps au loup et les viscères à l'oiseau de mer.

Les trois animaux étaient si satisfaits de ce partage que chacun d'entre eux donna quelque chose au soldat : la fourmi lui offrit un morceau de sa propre peau, pour qu'il puisse à sa guise devenir semblable à une fourmi, le loup un de ses poils, afin qu'il puisse se transformer en loup, et l'oiseau une de ses plumes, ce qui lui permettrait de se déplacer dans les airs sous l'apparence d'un oiseau.

Il remercia les trois animaux, les quitta et put vérifier, en les essayant, que ses trois dons étaient authentiques.

Lorsqu'il arriva dans son village, il apprit que la contrée vivait sous la domination d'un géant terrorisant tout le monde. Le géant avait déjà épousé six femmes et les avait tuées mais personne n'osait le punir de ces crimes : ni l'eau, ni le feu, ni le fer ne pouvaient le blesser. Personne non plus ne se risquerait à contrarier le projet qu'avait le géant de se marier une septième fois avec la fille d'un roi.

Pourtant, lorsqu'il vit combien la promise était belle, le soldat décida de lui venir en aide. Déguisé en fourmi, il parvint à s'approcher de la princesse, alors que le monstre était absent. Et, avec l'aide de celle-ci, il finit par apprendre le secret de la force du géant : celui-ci était immortel et invincible, à moins que l'on écrasât sur sa poitrine un œuf se trouvant dans le ventre d'un pigeon, le pigeon étant lui-même logé dans le ventre d'un loup, loup qui gisait dans le ventre du frère du géant, à l'autre extrémité de la terre.

Le soldat se transforma donc en oiseau et vola jusque chez le frère du géant. Là, il se fit engager pour garder les vaches, comme les vachers étaient régulièrement mangés par leur propriétaire.

Dans une étable, il découvrit un sabre aux pouvoirs magiques et s'en alla aux champs. Lorsque le géant s'apprêta à le manger, le soldat lui ouvrit le ventre avec le sabre. Aussitôt, un loup s'en échappa en courant ; le soldat prit la forme du loup, le rattrapa et lui ouvrit le ventre. Un pigeon s'envola alors de la dépouille du loup ; le soldat, devenu oiseau à son tour, arriva jusqu'à lui et lui fendit le ventre. Il trouva ainsi l'œuf qu'il ramena entre ses pattes jusqu'au château où la princesse était enfermée.

La nuit suivante, la jeune femme cassa l'œuf sur la poitrine du géant qui mourut aussitôt.

Lorsque la nouvelle se répandit, le roi voulut savoir qui avait délivré la princesse. Le soldat se présenta et raconta son aventure. On ne le crut pas et on le jeta en prison ; mais aussitôt emprisonné, le soldat se transforma en fourmi et quitta son cachot.

Quand la princesse vint elle-même confirmer les dires du soldat, le roi le reçut mieux et lui permit même d'épouser sa fille.

Retour sommaire