La commercialisation et la consommation

La consommation familiale

Autrefois, le cidre (de table), conservé en caves fraîches, dans des barriques ou tonneaux était soutiré pour chaque repas dans des pichets à l'aide d'un robinet en bois appelé"champelure", on l'appelle aussi "la clef".

A table, on le consommait dans des bolées ou moques traditionnelles. C'était la boisson journalière des Bretons.

 

 

La clef qui permet de tirer le cidre

  Ecomusée du pays de Rennes / Clg Le Landry
 La commercialisation

Breuvage avant tout populaire, les classes les plus aisées continuant à lui préférer le vin, le cidre constitue jusqu'aux années soixante environ, la boisson la plus répandue aussi bien à la ville :

- qu'on se fasse livrer en barriques par les encaveurs.

- qu'on l'achète à la tirette dans les cafés et les épiceries.

- qu'on le boive sur son aire de production, à la campagne, "au cul du tonneau".

Invité à la table quotidienne, le cidre apaise aussi la soif lors des grands travaux estivaux, il accompagne les banquets et anime les veillées.

Aujourd'hui, on consomme du cidre bouché mis dans des bouteilles champenoises. 

Une bouteille "champenoise"

Photo Clg Le Landry

"Le cidre produit à la ferme du Landry était livré aux cafés de la ville. On chargeait les grands fûts sur la charrette à l'aide d'un treuil mécanique et "fouette cocher" on partait faire la livraison. 

A l'arrivée, on trouvait les "encaveurs" qui nous attendaient. Quand il fallait livrer au-dessous du niveau du sol, leur "chèvre" et leur "poulain" étaient bien utiles. Ça demandait de l'adresse et de la force : il fallait faire bien attention de ne pas tout casser ou de se blesser." Mme Ermoin, dernière exploitante. 

 

 Le poulain et la chèvre des encaveurs 

 

Photo Clg Le Landry

Une autre chèvre pour lever le fût et permettre de tirer plus de cidre 

Photo Clg Le Landry

La dégustation

Quant, tôt, dans la saison, il est consommé à l'état de cidre doux, on  le boit les premières châtaignes avalées sur une tartine de pain beurré ; on ne saurait s'en passer pour accompagner les traditionnelles galettes et crêpes des jours maigres. Il entre dans la composition de plusieurs recettes. 

Un pichet pour servir le cidre                                   Des bolées pour déguster le cidre

SUITE DU PROCESSUS

RETOUR SOMMAIRE

Photos Ecomusée du pays de Rennes / Clg Le landry