La fabrication du cidre

 

La mise en fût

A l'aide de seaux en bois et d'entonnoirs, le jus de pommes est transvasé dans des barriques de 220 litres ou dans des fûts ou tonneaux contenant 3 à 6 barriques, soit où se déroule l'alchimie de la transformation et la conservation (du jus). 

"Du temps de mon mari, et en période de pleine activité, on faisait sur la ferme environ dix fûts de cidre par an : cinq de trois barriques et cinq de six barriques. La plus grande partie était vendue aux cafés, en ville.

Les fûts étaient cerclés avec de l'osier et pas avec du métal, comme maintenant. Le cerclier venait travailler directement à la ferme. Il apportait son osier et on le nourrissait. On ne changeait pas les cercles tous les ans, mais l'entretien des fûts se faisait quand même chaque année et très soigneusement : la qualité du cidre en dépendait." Mme Ermoin, dernière exploitante. 

Un seau

 

 

Entonnoir pour remplir les fûts de cidre

Ecomusée du pays de Rennes / photo clg Le Landry

 

RETOUR