Le meneur de loups

 

 

 

était une fois un paysan, qui se louait aux fermes des alentours, faute de terre. Tous les matins, le bonhomme s’en allait au travail et revenait tard, à la " ne " tombée. Un soir, en rentrant chez lui, il marcha sur l’herbe magique qui, lorsqu’on mettait le pied dessus, faisait perdre le sens de l’orientation et condamnait à errer pendant toute la " ne ". Il fit plusieurs fois le tour d’un champ pendant quelques heures. Soudain, il vit une lueur et se dirigea vers elle. Il aperçut, près du feu, un homme possédant une barbe hirsute.

Après l’avoir bien observé, il reconnut son voisin. Il lui demanda, tout en apercevant une meute de loups qui surgissaient de la pénombre et s’installaient autour du feu : 

"  Bonsoir ami, pouvez-vous m’indiquer le chemin pour retourner au village ? "

Le meneur de loups lui répondit :

" Mes loups, qui vont te reconduire chez toi, ils connaissent tous les chemins de la région. Mais surtout, ne chute pas, car tu ne te relèveras pas. Arrivé chez toi, n’oublie pas de leur donner des galettes. "

 

Le paysan partit donc, accompagné des loups. En chemin, il marchait très lentement en faisant attention de ne pas se prendre les pieds dans des souches. Les loups, agacés par ce manège, commencèrent à mordiller le bas de son pantalon. Un peu plus tard, ils entamèrent son caleçon. Malgré les bêtes qui le pressaient, il faisait toujours attention où il mettait les pieds. Lorsqu’il arriva chez lui, il ne lui restait plus que son béret et ses sabots. Il frappa à la porte. Sa femme lui ouvrit et fut toute surprise de le voir sans habits.

Il entra vite et demanda à son épouse :

"  Femme, as-tu fait des galettes aujourd’hui ?

- Oui, comme tous les jours.

- Vite, jette-les par la fenêtre ! "

La femme raconta cette histoire à toutes ses amies, mais aucune ne voulut la croire.

On dit souvent que les bêtes sont bêtes, mais il y a ici la preuve du contraire.

 

Laurent VOUAUX – Yann CHAPEL – Christelle ROBERT – Gaëlle BLANCHARD

 

HAUT DE PAGE

 

RETOUR PAGE D'ACCUEIL