Du pépin vers la pomme

 

Normalement, quand on plante un arbre, on ne l'a pas déjà grand.

Au début, l'arbre n'était qu'un pépin qui, planté dans un pot avec de la terre et bien arrosé, est devenu un petit pommier sauvage.

Des jardiniers lui ont fait une première greffe, avec une variété qui produit du bois sain et solide, l'ont planté en pleine terre et il est devenu un porte-greffe.

On l'a laissé grandir quelques années. Il a alors été déplanté, vendu à un amateur (ici les Jardins de la Ville, qui sont plutôt des professionnels !) et replanté dans un verger.

Ma classe a participé à une de ces plantations dans le verger du Landry.

Nous avons fait des équipes de quatre à cinq enfants sous la direction d'un jardinier.

Les tuteurs étaient déjà enfoncés dans le sol. Nous avons creusé un grand trou tout autour et y avons installé le porte-greffe. Ensuite nous avons rebouché le trou : il faut faire attention de ne pas recouvrir la première greffe sinon l'arbre risquerait de mourir. Après avoir arrosé notre pommier, nous avons mis deux sangles pour le fixer au tuteur et une étiquette avec nos noms.

Quand l'arbre se sera bien installé (il faut au moins un an), il recevra une autre greffe pour qu'il puisse donner de beaux-fruits.

Quant à nous, pour nous récompenser de nos efforts, on nous a offert un grand goûter au son du violon et de l'accordéon. Il y avait des sucettes, des bonbons, des crêpes, des tartes aux pommes …et bien sûr des pommes !

 
 
  RETOUR PAGE D'ACCUEIL