La récolte

 

La cueillette et  le ramassage

Les pommes sont récoltées du début octobre à la fin décembre, dans des paniers confectionnés en osier, en boulines  (branches de bouleau ) ou en bourdaine, généralement d'une contenance d'un boisseau, dans des calebassons, ou plus tard dans de simples sacs de toile de jute, ( à peu près près 30 kg ) voire dans des sacs d'engrais en plastique. Certaines pommes sont attachées solidement aux arbres :  on les gaule, c'est-à-dire qu'on "bat" les branches des arbres avec une  sorte de perche, pour en faire tomber les pommes. Celles qui se détachent facilement des branches ou tombent toutes seules,  on les ramasse. 

"Nous, à la ferme, on transportait  les pommes dans un tombereau, tiré par un cheval, avant de les stocker en tas" (Mme Ermoin, dernière exploitante du Landry) 

Paniers pour ramasser des pommes

 

Ecomusée du pays de Rennes / photo Clg Le Landry

 

Les pommes en tas

Le stockage

Ensuite, on entrepose les pommes dans des silos ou dans des cours ou encore par terre dans un carré sur une toile de jute, de préférence par espèce ou par degré de maturité, à l'abri des intempéries pour qu'elles achèvent leur maturation.

 

 

 

SUITE DU PROCESSUS

Ecomusée du pays de Rennes / photo Clg Le Landry

 

RETOUR SOMMAIRE