La rue Nationale


Dans la rue Nationale, il y avait des maisons en bois qui ont brûlé au 18ème siècle. 
On a reconstruit des maisons en pierre, en schiste et en granit pour éviter de nouveaux incendies,
le long d'une large rue rectiligne.
 Elles ont toutes le même style : un magasin au rez-de-chaussée, deux étages d'habitation 
et un troisième étage sous le toit. 
Les fenêtres du premier étage ont souvent un beau balcon.




Une seule maison à porche, faite de bois, 
est encore visible Rue Nationale. 
Avant les incendies, toutes les maisons qui étaient en bois, avaient un porche qui permettait d'abriter les passants. 
On peut remarquer les gros murs en pierre séparant les maisons, 
qui servaient de coupe-feux.
 Cette maison est actuellement le Musée Emmanuel de la Villéon.