L'accueil à

Botoha

   Nous avons été accueillis par l'institutrice qui nous a proposée une leçon de citoyenneté. "L'enfant qui dépense plus qu'il n'a besoin est une charge pour ses parents !" Ensuite, nous avons dû suivre une leçon d'écriture au porte-plume, comme autrefois. La maîtresse nous a expliquée ce qu'était la vie des enfants pendant l'entre deux guerre. Ceux qui travaillaient bien recevaient des "bons points" et on envoyait les autres faire un tour au centre du bourg, avec leur cahier attachés à leur dos ! Une fois, c'est ce qui était arrivé à une fillette et elle avait reçu des coups de bâton sur les fesses en plus par son père, une fois arrivée à la maison.
   
                                Florian hag Arthur

Ecriture avec un porte-plume