Elle dévorait l'espace, escaladant les talus, sautant par dessus les rochers.
La terre tremblait sous ses sabots et tout son corps s'enveloppait d'un nuage de  fumée et de poussière.
Elle descendait les pentes qui conduisent par champs et prés jusqu'à la Claye à l'endroit où l'eau de la rivière heurtée dans les tournants se presse en grosses vagues et forme des tourbillons, d'où le meilleur nageur ne saurait sortir.
A mesure qu'elle approchait, son allure s'accélérait encore.
Elle haletait d'impatience, et il semblait à son cavalier qu'il y avait dans les petits hennissements qu'elle poussait une joie mauvaise.
Une centaine de mètres, et le gouffre s'ouvrait béant devant eux.

8

7