Sommaire
   
 
   
Choix du site
     
 
   
 

En mai 2000, lors des déplacements sur site pour l'inventaire des fours à pain, il a été recueilli au village de Kerhouet en Inguiniel un témoignage faisant état d'une "voie romaine" passant non loin du village. Il s'agirait d'une tradition orale commune aux villages environnants. Un chemin d'exploitation en terre occupe actuellement cette voie qui relierait Hennebont à Carhaix. Le tracé trouverait son origine à Kercotonnec, passerait à Poul er Marc'h, rejoindrait le village de Locmaria, et passerait à l'Ouest de Kerhouet.

Avant d'arriver à la route goudronnée conduisant Kerhouarné à Kerhouet, il y a une montée caillouteuse appelée Croc'h en Gwin. La voie continuerait vers le nord, faisant une courbe pour éviter une tourbière et laissant le village de Kermaud à l'Est. Elle passe ensuite entre les deux villages de Tréorgant et de Kergroez, pour continuer vers le château de Penvern sur la commune de Persquen. Un chasseur de Pénéty en Persquen raconte avoir vu des traces de pavage d'une "voie romaine" non loin du château. Les plus grosses pierres de cette voie auraient été empruntées par les riverains.

Agrandir l'image du tracé de la "voie romaine"

Il est par ailleurs fait mention d'un petit pont de pierre situé entre Locmaria et Kerhouet. Il n'est plus utilisé par le ruisseau. Une personne habitant Locmaria, bien que ne connaissant pas l'existence de cette voie dite romaine, qualifie ce pont de "romain". Les pierres du pont sont visibles sur le bord Ouest du chemin. Son passage est partiellement obturé. Cet objet architectural reçoit la même dénomination par les habitants de Kerhouet et par des habitants du village de Kerguendo, dont certaines parcelles jouxtent le chemin d'exploitation qualifié par ces derniers de chemin romain.

Il est tentant de vouloir rapprocher ces différents éléments du site archéologique de Kerven Teignouse situé à peu de distance de ce chemin romain, et dont l'existence a été révélée assez récemment (une dizaine d'années).



juin 2000