BARRARACH

    Ce jour là, Yann et Morgane étaient partis en vélo à Barrarach. Yann portait une chemise blanche, un jean blanc et des chaussures noires. Morgane était vêtue d’un jean bleu et de chaussures bleu marine.

    Lorsqu’ils arrivèrent la mer était basse. L’eau était verte. Des bateaux de plaisance à voile et à moteur et quelques bateaux de pêche étaient mouillés le long du chenal. En face on apercevait les maisons de Conleau et de nombreux bateaux dans la rivière du Vincin. Plus loin, le paysage de la pointe des Emigrés était plus sauvage.

    Yann et Morgane posèrent leur vélo près de la cale qui sert pour débarquer en bateau. A l’extrémité de cette cale une perche verte indique le chenal. Il s’agit d’une balise tribord, il faut donc la laisser à droite en remontant la rivière de Vannes. Le bateau qui fait le passage entre l’île d’Arz, Conleau et Barrarach venait d’arriver et était amarré par l’avant.

    Yann et Morgane descendirent sur la plage où il y avait des annexes en bois amarrées par une ancre ou attachées à un caillou.

Ils virent un vieux bateau rouillé. Yann et Morgane montèrent à bord. Ils descendirent dans la cale. Ils trouvèrent un coffre, il était fermé. Yann prit une barre en fer, la mit dans la serrure du coffre. Il eut du mal, mais au bout d’un certain moment il y arriva. Il trouva un message. Morgane le lut :

  " Retrouvez le coquillage et la flûte.
    Je vous donne un indice : ils sont à l’intérieur du bateau, sous une trappe, à côté du gouvernail.
    Lorsque vous les aurez trouvés, vous verrez trois trous dans le coquillage, soufflez d’abord dans le trou du milieu, puis dans le trou de droite et enfin dans celui de gauche. Sur la flûte, jouez les notes suivantes : Do, ré, mi, mi, ré, do. Attention ne jouez pas au soleil, mais à l’ombre. "

  

    Morgane et Yann cherchèrent le gouvernail et virent à côté un anneau en métal qu’ils soulevèrent. Là, ils trouvèrent un sac plein de poussière. Ils l’ouvrirent et découvrirent les deux objets : la flûte et le coquillage.

    Yann souffla dans la flûte puis Morgane essaya avec le coquillage, il ne se passait rien.

- Si on jouait ensemble ! dit Yann.

    Ils jouèrent les mêmes notes : do, ré, mi, mi, ré, do. Puis tout d’un coup, ils se retrouvèrent sur un bateau à voile, cachés derrière des tonneaux. Leurs vêtements étaient transformés. Yann portait une tunique de chanvre et un pantalon serré aux chevilles, Morgane une robe de lin. Autour d’eux il y avait plein d’autres bateaux. Il y avait des bateaux aux formes extraordinaires, avec des carènes presque plates qui devaient leur permettre de s’échouer sans problème. Ils avaient l’avant et l’arrière très élevés. Ils étaient poussés par des voiles.
- Mais où sommes-nous ? dit Morgane.
- On se croirait au temps des Vénètes, dit Yann.
- Où vont tous ces bateaux ?
- On dirait qu’ils se dirigent vers l’entrée du golfe.

    Deux heures plus tard, les bateaux étaient complètement sortis du golfe du Morbihan, poussés par le courant et une bonne brise. Au loin, Yann et Morgane aperçurent d’autres bateaux plus petits. Ils étaient manœuvrés par de nombreux rameurs.
- Regarde, on dirait qu’ils préparent quelque chose.
- Mais ce sont des galères romaines.
- Ils vont se battre, ils sortent leurs armes.
- Dis Morgane, si on était au moment de la fameuse bataille des Romains contre les Vénètes, que l’on a apprise à l’école.
- Mais oui, c’est bien cela, regarde, le vent commence à faiblir.
- Vite, il faut que nous retournions chez nous.
- Comment faire ?
- Reprenons la flûte et le coquillage et jouons, proposa Yann.
- Il ne se passe rien chuchota Morgane d’une voix inquiète.
- Jouons d’autres notes : ré, mi, la, sol, do, ré, la...

    Yann et Morgane se retrouvèrent dans la cale du vieux bateau rouillé. Ils se regardèrent. Leurs vêtements étaient redevenus comme avant. Ils sortirent du bateau et retrouvèrent le paysage habituel. Avaient-ils rêvé ? Où étaient passés le parchemin, la flûte et le coquillage ? Ils eurent beau chercher dans l’épave, ils ne retrouvèrent rien.

Jean-Michel, Thomas, Guillaume, Yohann

retour vers le passage de Barrarach
Découvrez le passage de Barrarach


Découvrez d'autres contes